The Great Unwashed, de retour

20120916-200046.jpg

En vacances de leur groupe The Clean, les frères Kilgour ont eu la bonne idée d’enregistrer ce disque sorti en 1983 chez Flying Nun, label phare de leur pays, la Nouvelle Zélande. En peu de mots, ce disque, tout juste réédité, est une épiphanie, qui dresse un pont entre le premier album solo de Syd Barrett, les premiers maxis des Pastels, le deuxième album du Velvet Underground. Et s’en sert pour inventer autre chose, de plus isolationniste encore, aux bords d’une étrange folie, celle qui enlace sans qu’ils s’en rendent compte deux frères qui enregistrent chez eux, sans doute chez leur mère, dans une chambre d’adolescents abandonnée, au-dessus du salon familial. Répétition des formes à coup de guitare acoustique, dérives électriques en plein milieu, blues d’apocalypse intime… The Great Unwashed évoque quelques albums composés en catimini, mais qui, à l’arrivée, ont autant de justesse et de cohérence que, au hasard, un Pet Sounds. Mais très lo-fi : on entend ici tout ce qui se fera dans la pop Indie des années suivantes, tout autour du label Création ou de groupes comme TV Personalities. Un vrai chef d’œuvre oublié, à découvrir vite.

5 commentaires
  1. RZB-DRK a dit:

    A compléter par la lecture de EREWHON CALLING : EXPERIMENTAL SOUND IN NEW ZEALAND,
    sous la direction de Bruce Russell, avec Byron Coley parmi les collaborateurs.

  2. Arturo B. a dit:

    Woulah, comme tu y vas : Pet Sounds, Pastels, TV Personalities… attention de ne pas nous décevoir !

  3. joseph a dit:

    Ecoute, tu verras bien…

  4. RZB-DRK a dit:

    Perso, Pet Sounds, je sais pas ..
    Mais TV Personalities, Pastels, Syd B. & Velvet II : OUI !

  5. derotter a dit:

    Album magnifique, découvert via un joli forum Aussie.

    Un conseil par ailleurs, fouiller chez Volcanic Tongue pour trouver d’autres pépites NZ / Australiennes

%d blogueurs aiment cette page :