Une histoire de prisonniers

Publicités
1 commentaire
  1. jacques d. a dit:

    Le clip parodiant « le prisonnier » est plutôt amusant, l’effet nostalgia voire retro sans doute ! La chanson est un joli hymne pop, mais c’est l’accent, très très anglais, londonien, qui attrape l’oreille d’abord, cet accent à la Kinks, arrondi comme une anse de tasse à thé, accent qu l’on n’entend plus guère me semble-t-il dans la pop anglaise d’aujourd’hui, comme s’il fallait y gommer absolument les particularismes, surtout les locaux, afin que n’y règne plus que le babil mondialisé.

%d blogueurs aiment cette page :