archive

Archives Mensuelles: janvier 2014

20140123-222717.jpg
Avec un nom évoquant le film de Tarkovsky, Solaris, et un design privilégiant l’énigme quasi post-techno, le Polaris de Jonathan Fitoussi, en transparences à la Faust aussi, recèle un enregistrement relevant de l’utopie minimaliste réinventée de la plus jolie façon : synthétiseurs et orgue (essentiel), ainsi que, surtout, une idée de la lenteur du temps, plus important que tout. Une réussite indéniable qui convoque imaginaire et cosmogonie.

%d blogueurs aiment cette page :