archive

Archives Mensuelles: octobre 2008

Je reviens fréquemment vers ce disque, notamment sa face b, deux morceaux dont l’élégant et cassé Mademoiselle Mabry.

Publicités

L’univers du Japonais Suehiro Maruo est assez envoûtant, souvent aux limites du trouble et des représentations plutôt extrêmes. Plusieurs de ses livres sont disponibles en français, édités dans la première moitié des années 2000, mais plus rien depuis deux ans, je crois. Il faut au moins lire ceux qui ont été édités par le Lezard Noir : www.lezardnoir.org

En France, cette série est très mésestimée. Personnellement, je n’en mets aucune au-dessus : c’est une leçon permanente d’écriture, d’invention, de perfection dans le ton, les images, le montage, le temps accordé aux histoires. Et y voir d’un coup Nancy Sinatra est une surprise assez géniale.

%d blogueurs aiment cette page :