Remembering Romanthony

On en parlait l’autre jour avec quelqu’un qui m’a dit que Romanthony était un pimp. Je me suis souvenu que le concert qu’il avait au festival des Inrocks était un des pires jamais vus. Et que la première fois que j’ai entendu One More Time qu’il chantait pour Daft Punk, c’était au Pulp et c’était vraiment renversant. Je garde précieusement le maxi de Falling From Grace, catapulte vers une autre époque, d’autres lieux, d’autres pays – comme du Prince gauche, réalisé pour la nuit pleine, et danser au moment où plus personne ne vous regarde.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :