Zomby Love

Zomby-With-Love-608x608

21 commentaires
  1. Qu’est-ce ?????? On dirait la pochette (partie basse) du « The End Of All Things » de Tropic Of Cancer !!

  2. Une certaine définition de l’ennui.

  3. hh a dit:

    mais… c’est atroce ce truc !

  4. Atroce…euh….quand même !! Moi je trouve ça pas mal mais j’avais déjà bien aimé les précédents « Dedication » (2011) et le first « Where were U in ’92? » (2008) !!!

      • Désolé H.H, je t’avais bêtement pris au 1er degré (quel bêta je suis) !!

  5. hh a dit:

    bah non je trouve ça juste atroce, vous repasserez pour le compliment.

  6. Sinon y’a Morcheeba qui passe à Paris bientôt.

  7. globesale a dit:

    Il y a aussi le dernier album d’Alex Beaupain qui est vraiment pas mal.

  8. Ah oui l’Emmanuel Moire des instits, sublime comme toujours.

    • joseph a dit:

      Rien à voir les gars. L’album de Zomby est splendide. Et la BO des chansons d’amour d’Alex Beaupain était à tomber. Ne mentez pas, vous avez tous adoré le film. Et l’album de Zomby est vraiment splendide, encore une fois.

      • globesale a dit:

        Arrête de raconter n’importe quoi, essaye plutôt de nous écrire un truc correct sur le disque de Mendelson, pour changer.

        • globesale a dit:

          Parce que les « ce disque de merde est fantastique », « vous allez être émerveillé par ce film pourri », c’est vraiment insultant pour les gens qui font l’effort de te lire.

        • joseph a dit:

          Hey Globe Sale, va te laver les yeux. Et arrête d’essayer de me lire, visiblement, venir sur ce blog t’énerve beaucoup. A ta place, j’irais voir ailleurs. Ta maman t’a pas appris que c’est pas la peine de se faire du mal dans la vie ? Allez, couché.

  9. Rien à voir mais cet extrait peine à faire espérer un bon disque. C’est soporifique à souhait. Les Chansons d’amour honnêtement..

  10. globesale a dit:

    C’est que je te suis fidèle, mon cher Joseph, cela fait au moins quinze ans que je te lis… Souviens-toi de ce temps où tu écrivais des chroniques pour magic, lorsque tu ne t’agenouillais pas systématiquement devant la moindre branchouillerie brumeuse venant des Etats-unis, et ne rédigeais pas encore de publi-reportage pour un disque même pas sorti de Daft Punk. Tu me dois le respect, pas pour cette fidélité, mais parce que je m’adresse à
    toi franchement et sans condescendance (et avec une certaine bienveillance que tu sembles ne pas mesurer), me viendrait-il à l’idée de te dire de fermer ton blog ou de supprimer les commentaires ? Je te pense largement capable de défendre tes points de vue autrement qu’en utilisant des formules toutes faites et définitives, qui ne veulent rien dire, comme s’il était admis que les films de Christophe Honoré et les disques d’Alex Beaupain faisaient l’unanimité, non mais franchement, on n’est pas à Paris ici, redescends 5 minutes..!
    bise

%d blogueurs aiment cette page :