Cou coupé

2 commentaires
  1. RZB-DRK a dit:

    J’aime le disque,
    mais en live,
    je ne peux m’empêcher de trouver
    l’utilisation du film « Les Maîtres fous » trop illustrative,
    du coup, ça atténue le côté « transe »,
    et pour tout dire,
    ça fait un peu « ciné-concert » !
    Jean Rouch + Cut Hands = TOO MUCH.

    Ceci par contre, pas d’ambiguité, c’est de la pure MUSIQUE ACTION DIRECTE :

  2. jacques d. a dit:

    d’autant plus que « les maîtres fous » ne sortent pas grandis de cette accompagnement façon Jean Wiener pianotant sur des « histoires sans paroles ».. je ne suis pas pour le « total respect » des oeuvres, le « on ne touche pas, c’est sacré », mais au moins que l’iconoclaste ramène du panache, de la surprise, des étincelles, du feu… là c’est plutôt lent, terne et pas magique du tout… zéro pointé pour l’homme sans caméra !

%d blogueurs aiment cette page :