Qui connait ce bel OM ?

Un disque de percussions ambient, qui en évoque quelques autres faits en France, mais avec une étrange atmosphère pluvieuse, contrastant joliment avec la pochette, qui oscille entre Magma et le hard-rock. Nous sommes en 1979, les hippies n’ont pas encore voté pour Mitterrand, ils vivent sous Giscard et rêvent de musique cosmique. La réalité, ce sera pour la décennie suivante. Il faudrait faire une liste de tous les disques intitulés Om, pour voir, pour entendre.

Publicités
3 commentaires
  1. RZB-DRK a dit:

    Ah, je ne connaissais pas cet Om-là : merci !

    Parmi les nombreux Om, j’aime bien le groupe suisse du guitariste Christy Doran et du saxophoniste Urs Leimgruber, ce dernier ayant depuis fait parler de lui dans les parages du « réductionnisme ».

    Cet Om helvète, c’est surtout deux albums :

    d’abord « Rautionaha », disque proche de l’esprit du cinquième Soft Machine : un certain charme insidieux fait qu’on y revient, souvent, une fois qu’on s’est laissé tenté, puis happé.

    et enfin « With Dom Um Romao », en compagnie du fameux percussionniste brésilien, repéré par tous à l’époque où il sévissait au sein de Weather Report. Cela rappelle beaucoup de disques d’alors, influencés par Miles et Herbie Hancock. A découvrir.

    • Merci pour le disque que je vais pouvoir découvrir.
      C’est inouï le nombre d’albums insolites sortis en France, dans les années 70’s et 80’s, qui sont méconnus voir inconnus.
      La mythique « Nurse With Wound List » en recense certains.

%d blogueurs aiment cette page :