La météo en 1971

Publicités
2 commentaires
  1. RZB-DRK a dit:

    ENFIN !
    SUPERBE !
    Merci !
    Dom Um Romao, impérial, comme avec Om …
    Et quelle rythmique, ici : Miroslav Vitous, Alphonse Mouzon…

    Toutes les rythmiques de Weather Report étaient incroyables,
    celle formée par Alphonso Johnson, Ndugu Leon Chancler et Alyrio Lima valait aussi des points !
    Mais, dans cette aventure, mon batteur préféré aura cependant été le trop méconnu Eric Gravatt, qui précéda Al Mouzon dans le rôle.

    Côté percussionniste brésiliens, Airto Moreira bien sûr,
    voire, surtout, Jesus de Guilherme Franco, à écouter avec… Keith Jarett, période Impulse!, en quintette avec Dewey Redman, Charlie Haden Paul Motian, sur « Death And The Flower » ………….

    Qui écoute encore, de Weather Report, « Sweetnighter », « I Sing The Body Electric », « Tale Spinnin' »,
    ou leur album éponyme,
    ou encore l’IMMENSE live à Tokyo, avec les mêmes que sur cette vidéo, si ce n’est que Gravatt tient encore son poste en lieu et place de Mouzon ; qui ? Si ce n’est malheureusement des amateurs de jazz-rock ?
    Ah si, j’allais oublié, le (génial) percussionniste Will Guthrie est un grand fan de Weather Report, jusqu’à « Black Market » compris. Moi aussi.

  2. joseph a dit:

    Oui, I Sing The Body Electric et le Live à Tokyo sont des albums impressionnants. Et Joe Zawinul…

%d blogueurs aiment cette page :