Une mixtape de Lee Noble (via Hands in the Dark Records)

Après celle d’Ensemble Economique, c’est au tour de Lee Noble, autre musicien californien, de proposer ici une mixtape, pour fêter la sortie cet été de leur splendide Motion Forever,  album en commun édité par les Français Hands In The Dark. Un disque sur lequel Lee Noble occupe la première face et dont il a conçu la pochette à la façon d’un échange poétique entre lui et Ensemble Economique. Parmi ses morceaux, une référence explicite à un film japonais que les lecteurs de ce blog ne renieraient pas… Et ses morceaux sont de jolies vignettes ambient qui forment une suite mélancolique, attachante et plutôt hantée. Lee noble fait partie du collectif Horsehair Everywhere, groupe qui avait sorti récemment un bel album free chez La Station Radar. Voici ce qu’on peut y entendre :

Edward Artemyev « Part XII (Bach) Remix 2 »
Cocteau Twins « Five Ten Fiftyfold »
D-Day « Memory »
Rene Hell « Room 7 »
Microphones « Tape Deck Ghost »
Gigantic Blonde Boy « Friends Have Houses »
Live SKull « Corpse »
Vincent Gallo « Falling Down Billy Brown »
Sparkling Wide Pressure « What Is Gone »
Robedoor « Ancestress Moon »
This Mortal Coil « Dreams Made Flesh »
Talk West « Errand »
Patti Smith « Ghost Dance »
Lambchop « Nashville Parent »
Harry Partch « Coda »

La mixtape de Lee Noble est par ici.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :