King Dude, fantôme

Sur scène au Point FMR, il y a quelques semaines, habillé en cowboy noir, King Dude faisait penser aux oubliés Gallon Drunk, voire à un Johnny Cash imbibé de black metal acoustique, accompagné par une section rythmique suitante, qui rêvait d’être dans les studios Sun, mais une nuit de pleine lune, quand on n’arrive pas à dormir. Sur disque, ses morceaux évoquent autre chose, plutôt l’Angleterre de Death In June et Current 93, période folk apocalyptique. Et un peu de la BO de Wicker Man. Ce qui fait de sa musique une sorte de rockabilly rural gothique, porté par des mélodies de cave, attachantes et vampiriques.

1 commentaire
  1. Pivert a dit:

    Merci pour cette belle découverte qui m’ à fait pense à swell

%d blogueurs aiment cette page :