Twiggy & Tim

Sur cette vidéo, Tim Hardin a 33 ans et il en paraît bien 15 de plus. Il ne lui reste plus que 6 années à vivre, durant lesquelles il décrochera de l’héroïne, grossira ostensiblement, perdra pas mal de cheveux et mourra d’une overdose dans un appartement de LA, alors qu’il avait retrouvé l’inspiration et venait d’enregistrer deux nouvelles chansons. Ses deux malheurs, dit-il, ont été de céder ses royalties à d’autres et d’arrêter la drogue : pas de fric, alors que d’autres s’en faisaient grâce aux tubes écrits par lui (pas un album de crooner sixties et seventies sans une de ses chansons – Lady came from Baltimore, Black Sheep Boy…) et trop de dope (ou pas assez, on ne sait jamais vraiment quand il s’agit d’écrire des chansons). À 39 ans, donc, Tim Hardin crevait, misérable et laissait tout de même une dizaine d’albums dont les 5 premiers, au moins, sont indispensables – notamment le magique Suite For Susan Moore, atmosphérique et amoureux heurté. Sur la vidéo, ici, il chante avec le mannequin Twiggy, qui a laissé pousser ses cheveux. Ça lui va bien, elle lui va bien aussi.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :