Du psychédélisme brésilien

20120714-161124.jpg

20120714-161228.jpg

20120714-161243.jpg

Publicités
5 commentaires
  1. RZB-DRK a dit:

    Je ne connais pas cette compilation,
    mais la photo est intéressante,
    on y voit Lula Cortes (c’est sûr), et a priori Ze Ramalho ?
    En tous cas l’album de 1975, « Paebiru » (désolé de l’absence des accents circonflexes et autres),
    est un des sommets du psychédélisme brésiliens :
    on parle toujours d’Os Mutantes, mais ce « Paebiru » …. une merveille.

  2. RZB-DRK a dit:

    Ah oui, et aussi, l’album d’acid-folk Lula Cortes et Lailson (pas du tout lui en photo, mais bien Ze Ramalho),
    un truc de hippies réalisé sous le nom de Satwa deux ans auparavant,
    vaut l’oreille :
    quelque chose du genre du tout premier Emtidi, celui avec la pochette noire & blanche.

  3. RZB-DRK a dit:

    dernier commentaire, ceci :

  4. RZB-DRK a dit:

    Comme quoi, ce post de 2009, était d’avant-garde…
    et moi qui croyait stupidement connaître ce blog, sinon par coeur, jusque dans ses méandres intimes,
    eh bien j’en découvre encore bien des arcanes, et dis « oui, à certains lula cortes tout du moins,
    dont satwa », trois fois oui, sitar et guitare acoustique mêlés en un folk psyché rare :
    encore merci de ce post 2012 rafraîchissant la mémoire,
    sans compter que ce « Satwa » est toujours disponible en LP (qui plus est).

%d blogueurs aiment cette page :