Back to the USSR (?)

6 commentaires
  1. jacques d. a dit:

    Kraftwerk au goulag ?

  2. RZB-DRK a dit:

    En est-il question dans le livre de Joël Bastenaire ?

  3. un petit mot de l’auteur : « Non il n’en est pas question dans mon livre. Cette musique composée et jouée par un VIA n’a rien à voir avec le Goulag, elle servait à des exercices de type « aérobic ». On ne manquait pas de bons morceaux de ce genre à cette époque, au moment même où l’on réprimait le rock. Vous pourriez trouver comme ça un grand nombre de groupes marrants et de musiques géniales qui ont été occultées de ce côté ci du mur. Je ne parle pas de tout ça parce que mon livre met en avant les paroles chantées et les comportements, pas les trouvailles sonores. C’est pour ça que je ne dis que très peu de choses de ce que les VIA parvenaient à faire entendre et rien des premiers groupes techno et indus’ qui ont créé des choses mémorables à St Pétersbourg et Moscou à partir de 1983. Il m’aurait fallu 80 pages de plus… »

  4. deuxième mot de Joël : « en lien avec ce qui proposé sur le blog, voici la preuve que les Russes avaient des instruments pour faire des folies

    Mais je pense que c’est ce que chantent d’autres gens qui va marquer l’époque « 

  5. joseph a dit:

    VIA ?

  6. J Bastenaire a dit:

    VIA est l’acronyme pour  » Ensemble Vocal et Instrumental  » ce terme avait été choisi par le Parti communiste pour définir les groupes dont la musique serait autorisée. Mon propos n’est pas de parler d’eux bien qu’ils aient été parfois drôle et souvent inventifs.

%d blogueurs aiment cette page :