Money, une lettre pour hier

 

Exactement le genre de groupes qui fait vibrer le vieil adolescent (en moi, en nous ?) : un son léthargique, une énergie d’endormis, un 45 tours déjà épuisé, un lien avec Manchester, un nom comme un doigt levé face à Google et, dans ce cas précis, au reste du monde et une hype qu’on sent arriver, mais qui pourrait tout aussi bien foirer. Que va-t-il se passer ? Est-ce déjà demain ou déjà trop tard, sommes-nous encore hier, au bon moment, c’est-à-dire aujourd’hui, maintenant, quand il faut, avec les oreilles qu’il faut ? Et puis, surtout, il y a la musique, qui joue sur rien, pas grand chose, reprend quelques trucs d’époque, invente une lancée sombre, construit une ritournelle qu’on a envie de partager avec quelqu’un qui la comprendrait comme nous, exactement comme nous, le temps tout arrêté à cela. Mais, si ça arrivait vraiment, ça arrêterait de nous plaire, non ?

Publicités
1 commentaire
  1. Magnifique texte, rempli de mystère et de passion, pour un morceau qui l’est tout autant !
    « Faire vibrer le vieil adolescent en nous » : Nous autres trentenaires, fan à vie (à la mort) d’Indie, c’est surement ce que l’on recherche avec tout ces artistes, disques, B.D, films, etc…. religieusement écoutés, analysés pour ensuite écrire dessus et les partager !!!

    J’ai fait des recherches via Google sur Money et j’ai régulièrement lu (notamment sur La Blogothèque) que ce groupe n’est autre que le nouveau nom (définitif ???) de WU LYF. Cela ne m’étonnerai pas trop aux vues des autres vidéos remplis de signes/codes kabbalistes, cryptiques et mystiques.
    Joseph, qu’en sais-tu ??? Peux-tu m’éclairer ??? MERCI D’AVANCE !!!

%d blogueurs aiment cette page :