On a tous besoin d’un ange

Publicités
1 commentaire
  1. Ah, le Will Oldham des débuts, des années 90′, sous la marque « Palace » (Brothers, Music, Songs…). De cette époque, ma préférée, ce sont les albums « Viva Last Blues » – Palace Music et le séminal « There Is No-One What Will Take Care of You » – Palace Brothers qui me fascinent le plus, aujourd’hui encore.
    Depuis qu’il a pris le pseudo de Bonnie Prince Billy, son dernier grand disque remontent à 2006 avec « The letting go » !!! Son sommet est bien sur « I See a Darkness » (1999), et le plus bucolique « Ease Down the Road » (2001) est pas mal lui aussi.
    Les disques des ces dernières années ne sont pas fondamentalement mauvais. Tout n’est pas a jeter et certains titres sont même réussis mais il peine à retrouver le lustre d’antan. Je dis ceci sans aucune nostalgie, passéisme ou idéologie du « s’était mieux avant »……..

%d blogueurs aiment cette page :