Zine du mois : Yeast Hoist de Ron Regé Jr chez Kaugummi

 

Le travail de Ron Regé Jr est l’un des plus touchants des dernières années, par sa manière de raconter des histoires intimes tout en conservant un trait rugueux. Regé, issu de la génération des auteurs américains apparus après Chris Ware, a fait de nombreux comics où se mêlent naïveté et douleur, insouciance et désespoir, joie sensible et expérimentation graphique. Ses personnages, son trait, ses figures se reconnaissent instantanément : ils ont quelque chose de post-moderne, dans ce qu’ils sont représentés d’une manière très primitive, mais aussi très inscrite dans une modernité, par leur façon d’interagir, leurs intérêts, et ce qu’ils disent du monde. Pas traduit en France (mais il existe un volume publié en Suisse, qui date d’il y a quelques années déjà), Regé a pourtant une oeuvre assez pléthorique, dont une grande partie est constituée par sa série de Yeast Hoist, petits livres itinérants, parus chez plusieurs éditeurs dans autant de formats (on y compte même une bouteille de bière belge !), qui forment une sorte de journal en creux des années récentes. Ces jours-ci, le plus récent de la série vient de sortir chez l’éditeur français Kaugummi : on y voit des extraits des carnets du dessinateur, mais aussi des pages très libres, plus jetées encore que par le passé, comme si Regé était en train de laisser son trait gambader différemment. Splendide. Mais si vous ne le trouvez pas, rassurez-vous, il y a beaucoup d’autres livres de Ron Regé à dénicher, et qui n’ont pas besoin de traduction pour être lus.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :