Je regarde Shirley Collins repiquée sur une VHS

Publicités
1 commentaire
  1. Tout simplement majestueux, encore que la participation de Martin Carthy ne soit pas tout à fait à la hauteur. On devine là l’influence que Shirley Collins a pu avoir sur David Tibet, notamment en duo avec sa soeur Dolly.
    Je conseille aussi, dans un registre pas si différent, Josephine Foster, voire sa réinterprétation du flamenco avec Victor Herrero, pour l’album sur Fire.
    La prestation de Josephine à l’ATP en solo, gâché par un public aviné habitué des festivals concentrationnaires, a quand même laissé filtrer des fulgurances dignes d’un ange.
    myspace/talweg6 (désolée c’est ma signature)

%d blogueurs aiment cette page :