Je n’ai pas de roses, j’écoute Shirley Collins chanter un meurtre

Publicités
6 commentaires
  1. Tu es en pleine période classique folk avec tous ces derniers posts : Townes Van Zant Johnny Cash & Jude Porter et Shirley Collins maintenant !!!!

    Shirley Collins : Son folk porte une profonde dose de spiritualité en lui, et surtout en dégage !!!

  2. Kader a dit:

    Murder she wrote,de gauche à droite.On dit que c’est Courtney Love qui a fait flinguer Cobain.Je dis ça parce que là j’écoute Come as you are

  3. Kader a dit:

    Sinon,les Hommes seront jugés à poil.La lumiére est le 1er truc qu’ils voient en sortant des ventres de leurs méres.L’imaginaire n’est ni collectif ni imaginaire.Il est individuel et réel.Je dis ça parce que ce matin en ouvrant ma porte,j’ai vu une super lumiére.Il fait super beau.Comme le All i want des Lightning seeds

  4. Kader a dit:

    J’enchaine par Pure des Lightning seeds encore et ca y est,j’y suis:le nirvana du shirvana du zirvana

  5. johan a dit:

    A noter que Mississippi Records vient de rééditer sur 5 vinyles les enregistrements de musiques traditionnelles et rurales réalisés par Shirley Collins et Alan Lomax en 1959 dans le sud des Etats Unis.

  6. vento a dit:

    Marrant. J’avais chopé l’album il y a des dizaines d’années, au hasard, avant que les disquaires sachent les trésors qu’ils avaient grâce à internet. Ca intéresse quelqu’un l’encodage?

%d blogueurs aiment cette page :