J’aime bien ce flyer


Publicités
10 commentaires
  1. Kader a dit:

    Pas mal
    Ca me remet en mémore la couleur des maillots du Standard de Liege époque Gerets joueur avec la Pub Maes pils
    Je mate en écoutant All i want
    Hier,j’ai vu 2 momes se battre à la sortie de leur école
    J’ai tout de suite pensé à Arthur Penn qui en 97 dans les Inrocks avait dit que la violence était déja présente chez les enfants
    J’ai appris sa mort ce midi
    Tout est en relation
    C’est la lumiére qui colle tout
    Je suis en train de faire des recherches pour connaitre exactement l’heure de ma mort
    Les minutes et tout
    Je connais déja l’année et le mois
    Avant,j’aimerais retrouver la santé pour passer le temps cool comme sur la photo du flyer
    Ca serait super génial

  2. matthias a dit:

    Je n’ose pas demander aux lecteurs de ce blog quels sont selon eux les meilleurs disques de steve lacy. Pourtant, ce serait un bon moyen d’écouter de la musique. Il est une légende, mais je ne trouve pas que tous ses disques sont bons (par exemple, je n’aime pas du tout disposability). Quand ils sont bons, ils le sont tellement ! Je pense surtout à cet album sur saravah, « Dreams » avec Steve Potts et Dereck Bailey, ou à School Days, son premier disque je crois, entièrement constitué de reprises de Monk…sans piano. Oui, dans le genre fantôme pour rire, Steve Lacy est hautement recommandable. Il ne traîne pas par là parce qu’il n’a pas trouvé les réponses de son vivant, ou parce qu’il n’arrive pas à se détacher. Il n’est là que pour alléger et faire « uh uh uh ». Et puis quoi d’autre ? Steve !

  3. joseph a dit:

    Ah Steve Lacy, je n’ai jamais vraiment réussi à comprendre, même si j’ai bien aimé ses albums pour BYG et surtout Futura & Saravah.

  4. Et donc, si vous êtes dans le coin et que vous voulez rencontrer la fille du flyer …
    Ce samedi à Liège, il y aura Greg Malcolm + une projection surprise ( d’ « un des plus beaux films du monde) + des DJ sets furieux (Samuel Nicolai, Jean Dezert, Yves Billet et Qualité Bon Prix). Les infos: http://venicebeachinstitution.blogspot.com/2010/09/greg-malcolm-0210-liege-cine-club-du.html
    On peut toujours demander ce que pense Malcolm de Lacy et le poster ici en trip confédération privée des petits secrets de l’underground décomplexé. Sinon, en attendant: http://www.sequenza21.com/uploaded_images/Saxovision-774727.jpg

  5. matthias a dit:

    Merci d’avoir répondu ! Ne pas comprendre, effectivement, oui ? Le gazouillis ou le babil, un fait artistique important du 20 e siècle… « L’enfance de l’art » ! Le « School Days » est très beau.

  6. mascarpone scoumoune a dit:

    on croise de la cocotte à Liège il me semble. Sont elles toutes aussi orange?
    Steve Lacy, matthias, je te propose « Axieme », « the owl », « herbe de l’oubli/snake out » (réédités même coffret). Sa période faste.

  7. ah tiens, j’ai encore du faire une connerie. C’est donc demain et je disais (le 30 septembre, je tiens à préciser que je ne signerai pas P.K.Dick ni Hendrik Hegray):

    30 septembre, 2010 à 9:39

    young girls rec.

    Et donc, si vous êtes dans le coin et que vous voulez rencontrer la fille du flyer …
    Ce samedi à Liège, il y aura Greg Malcolm + une projection surprise ( d’ « un des plus beaux films du monde) + des DJ sets furieux (Samuel Nicolai, Jean Dezert du fameux blog Les Maîtres Fous, Yves Billet et Qualité Bon Prix). Les infos: http://venicebeachinstitution.blogspot.com/2010/09/greg-malcolm-0210-liege-cine-club-du.html
    On peut toujours demander ce que pense Malcolm de Lacy et le poster ici en trip confédération privée des petits secrets de l’underground décomplexé. Sinon, en attendant: http://www.sequenza21.com/uploaded_images/Saxovision-774727.jpg

  8. mascarpone scoumoune a dit:

    génial, je prends le train et je viens. Je serai dans le fond de la salle à l’arrière à droite avec un bob mauve.

  9. T. a dit:

    Je ne sais pas ce qui vous amène à parler de Steve Lacy mais l’occasion est trop bonne pour la laisser passer. Pour moi Steve Lacy, ce sont deux concerts, exceptionnels, l’un à la fin des années 80 à Besançon en large formation (le Steve Lacy Octet) avec Glenn Ferris, Steve Potts, Jean-Jacques Avenel, Bobby Few, Irène Aebi… et puis des années plus tard, en duo avec Mal Waldron, au Duc des Lombards, reprenant des standards, dans une forme incroyablement dansante et épurée… de grands souvenirs.

    T.

  10. Ne pas réussir à comprendre Steve Lacy, c’est comme de pas comprendre que « Somebody Special » est une des plus belles chansons de la Terre, comme de pas comprendre Irène Aebi (et là je vous plains, sincèrement). Il y a tellement de beaux disques, avec Brion Gysin notamment. Mais que. Tiens, « Lapis »… Austère & merveilleux tout à la fois, autrement plus puissant que — au pif — Eleh…
    Bo, j’aime beaucoup Greg Makcom, mais des néo-zélandais, tels que documentés par Corpus Hetmeticum ou Last Visible Dog, il est loin de ceux que je prfère.
    myspace.com/talweg6

%d blogueurs aiment cette page :