Je suis amoureux d’une fille du Kilimanjaro

Je reviens fréquemment vers ce disque, notamment sa face b, deux morceaux dont l’élégant et cassé Mademoiselle Mabry.

About these ads
5 commentaires
  1. mouse a dit:

    cool…

  2. Après « Get up with it » (75), maintenant un post sur « Filles de Kilimanjaro ». Je ne te croyais pas un grand fan de Miles Davis.
    1969 : « In a silent way » et « Filles de Kilimandjaro », grande année pour Miles et le jazz rock !
    A + !!!!!!!

  3. jg a dit:

    J’adore In A Silent Way. Je posterai un jour une liste de mes disques de jazz favoris : Coltrane, Pharoah Sanders, MArion Brown, Sun Ra, Milford Graves, Rashied Ali, Sunny Murray, New York Art Quartet, etc.

  4. Kevin a dit:

    « Filles de Kilimanjaro » est le Miles sur lequel je reviens le plus souvent également, avec « Bags’ Groove », de sa première période.

  5. ilestcinqheures a dit:

    Je ne connais les titres de Filles de Kilimanjaro qu’à travers les In A Silent Way Sessions (que j’ai acheté à la CD-Thèque) au cours desquelles ces deux albums sont nés. Je suis d’accord avec toi, « l’élégant et cassé » Mademoiselle Mabry est un must.
    Bien à toi,
    Emmanuel

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 124 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :