J’écoute un nouvel album de John Wiese

Album vinyle sorti sur le terrible label Ultra Eczema, avec une fabuleuse pochette en sérigraphie. Le disque reprend des enregistrements faits dans plusieurs endroits, dont les Instants Chavirés où Wiese a joué l’an dernier. Le concert était vraiment mémorable, court et parfait. Le disque est fait de la même matière : beaucoup de silences, de temps suspendus, qui laissent place à des crissements, des constructions fines au scalpel, des instantanés qui surgissent et disparaissent aussitôt.

About these ads

Les commentaires sont fermés.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 124 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :