J’ai vu My Bloody Valentine en concert au Zénith à Paris

Je pourrais raconter longuement que j’avais déjà vu le groupe il y a vingt ans au New Morning, dire à quel point il avait alors déterminé tout ce que je ferais par la suite. Je pourrais m’énerver parce qu’il n’y avait rien sur My Bloody Valentine ce matin dans Libé sinon un pauvre article minable et incompréhensible et qu’il n’y avait quasiment rien dans les Inrocks, sinon une misère. Tant pis.

L’essentiel demeure le concert, la chair de poule d’un bout à l’autre, les larmes souvent, vraies et incontrôlables, comme celles qui surgissent à l’instant où l’on retrouve l’air violent d’un pays enfoui loin dans la tête. L’envie aussi de tomber à l’instant où la salle a tout coupé, laissant le groupe coi, stupéfait. Et cet inconnu venu me remercier dès la fin du concert pour ce blog – il se reconnaîtra.

Et je ne sais qu’une seule chose au moment de m’endormir : mes oreilles bourdonnent comme rarement et elles résonnent de joie, tandis que je vois encore l’écho dans ma rétine de la silhouette de Belinda exactement comme il y a vingt ans. Elle n’a pas vieilli, je suis toujours amoureux d’elle, sa voix est un bourdon qui me dit que je sais exactement ce que j’ai fait des vingt dernières années et ce que je ferai aussi des vingt prochaines, peut-être.

(d’autres photos par là : http://s54.photobucket.com/albums/g87/discip/My%20Bloody%20Valentine/)

About these ads
  1. Capra a dit:

    Pas mieux, …

    J’ai raté ça pour cause de paternité précoce (enfin ca dépend de quel point de vue…), mais gardait un souvenir halluciné du concert du New Morning (avec Happy Mondays bien foutraque en première partie…). Le plus marrant rétrospectivement était la présence avec moi d’une pote de troquet de l’époque, une certaine Laetita Sadier, qui était sortie aussi de ce concert avec les yeux comme des soucoupes (et des acouphènes pour une semaine, comme tout le monde).

  2. lunA.Lee a dit:

    Juste merci monsieur Ghosn pour ces images … Belinda et sa guitare, un peu floues … l’apparition la plus sexy que j’ai vu depuis longtemps.
    J’étais à Lyon aux débuts des 90’s pour ce show incandescent.
    Hypothèses :
    – MBV joue fort pour cacher leur timidité ;
    – ces morceaux en circonvolutions et ce mur du son électrique n’ont de réels effets (hallucinatoires, magnétiques, envoutants) qu’à pleine puissance. Un orage dantesque sera toujours plus marquant qu’une simple averse …

  3. Mon adolescence a été baignée dans le son de My Bloody Valentine. J’ai assisté à 17 ans à leur concert à l’Ancienne Belgique, j’ai « stage divé » (j’en garde d’ailleurs une légère cicatrice) et j’en ai pris plein les oreilles (je crois que j’en garde un légère acouphène dans les 18khz, à moins que ce soit les soirées technos, sais pas)).
    Ce groupe reste mythique, j’attends leur passage en Belgique ou tout près.
    En tant que sondier débutant, sur la polémique du niveau sonore : on peut avoir un son puissant, un mur de son sans dépasser le 110 db. Ou un son désagréable et agressif dès les 90db. Ce qui est stupide par contre c’est que le groupe pousse ses amplis aussi fort, la sono pouvant passer en commutation, c’est à dire ne plus rien gérer (si j’ai bien lu, certains se plaignent de couacs sonores sur ce blog ; qu’ils ne cherchent pas plus loin).
    Mais bon, mon adoration pour mbv est sans limite, donc je leur pardonne.
    Je prévoirai des protections pour aller les voir.

    http://www.overmars-music.be

  4. jbd a dit:

    Moi j’avais pas envie de revivre mes 17 ans boutonneux, de me dire que de toute façon j’ai toujours préféré Slowdive, que je savais très bien qu’ils ne feraient pas Drive It All Over Me, qu’un groupe mythique ça ne devrait jamais se reformer, que le Zénith c’est vraiment une grande casserole quand ça joue fort, qu’aucun final ne peut dépasser Mogwai vs. Satan… Alors je suis allé voir My Morning Jacket, c’était sublime et je n’ai (presque) aucun regret.

  5. regis a dit:

    qu’est ce qu’elle devient laetitia ?

  6. Nono2931 a dit:

    Ca me fait tout simplement pitié de lire certaines commentaires et si peu de bon sens.
    Comment pouvez vous être heureux de vous en prendre plein les oreilles quand on sait les conséquences que ça peut avoir. Et je sais de quoi je parle j’en souffre depuis plus de 6 mois maintenant et ça s’empire malgré toutes les précautions immaginables. Vous pouvez me dire que je suis un rabat joie ou tout ce que vous voulez mais sachez qu’il y a de forte chances pour que la génération actuelle soit une génération d’acouphéniques et de sourds précoces et une des causes est justement cette débilité de la recherche du son le plus puissant.

    Ca me donne juste envie de gerber.

  7. tarentel a dit:

    je suis d’accord avec nono2931 même si je peux comprendre ceux qui cherchent à se cramer les oreilles. après tout, c’est le droit de chacun de disposer de son corps et de sa santé comme bon lui semble. mais d’un point de vue musical, monter le son n’est pas très logique: il faut reconnaitre que ce concert de MBV était très fort (comme d’autres d’ailleurs) et que mettre des bouchons dans les oreilles ça modifie la perception du son qui rentre dans les oreilles justement… certaines fréquences passent sans problèmes, d’autres se retrouvent éteintes complètement. alors quelle est la logique d’un groupe (qui porte lui-même des protections) sachant qu’ainsi la grande majorité des spectateurs qui ne voudront pas s’abimer les oreilles (comme eux) devront porter un appareil qui réduit la qualité d’écoute!. tout cela est un peu étrange quand même… la seule logique dans tout ça reste les vibrations dans le corps très fortes induites par cette montée de son (ce que je retrouve avec plaisir dans les concerts de sunn o))) même si là il s’agit surtout de l’utilisation d’infrabass très forte). mais cette monté de son se fait toujours au détriment de la qualité de perception de la musique… et cela me parait bien dommage! finallement peut-être que tout cela fait partie du folklore musical. comme une tradition difficile à faire évoluer.

  8. toutoule a dit:

    D’accord avec Fab. Refaire le même truc 15 ans après : You made me realise à fond)à la fin pendant 15 minutes n’a aucun intérêt. C’est une marque de fabrique : les gens attendent ça donc on va le faire. C’était innovant en 1992 quand je les ai vu à Rennes mais maintenant c’est un peu « has been » effectivement et tout juste bon pour des trentenaires ou quadra nostalgiques (dont je fais partie). Effectivement, jouer dans des volumes extrêmes a déjà été fait à de nombreuses reprises notamment par des groupe métal. Il me semble même qu’un groupe genre Motorhead ou Slayer avait fait un t-shirt avec marqué « 130db at the desk » ou un truc du genre.
    Si certains veulent s’en prendre pleins les tympans, autant écouter du japanoise style Hanatarash ou Merzbow.
    Je pense que beaucoup attendait tellement qu’ils se sont persuadés que le concert était génial et le meilleur qu’ils aient jamais entendu.
    Perso, je préfère un bon son à un son crade et inaudible. Bon c’est vrai, je n’ai plus 20 ans….

  9. JULOS a dit:

    Que le son de M.B.V. soit très fort n’est pas une découverte et c’est même un sujet de plaisanterie à leur sujet depuis des lustres. Alors si ça ne vous plaît pas, ne venez pas au concert, ça vous évitera de perdre du temps à déblatérer sur un groupe qui ne vous a jamais, absolument jamais plu. J’ai en ce qui me concerne ressenti la même excitation préalable à chacun des deux shows de reformation, oui, même après le premier à Londres.
    Quant au volume en lui-même, parlons-en : j’ai assisté au concert de l’Olympia, SANS EARPLUGS, vu ? J’étais sourd pendant pas loin d’une semaine comme tout le monde mais n’ai jamais souffert d’acouphènes après, et encore moins à la suite de deux concerts de 2008. Certes au Zénith, il y a eu le triste sketch des coupures mais par chance elles n’eurent lieu que vers la fin, de telle sorte qu’elles n’ont pas gâché le principal du concert.
    De toutes façon le vieillissement est une cause majeure de réduction de l’audition, bien plus en tout cas qu’un concert des Valentines, et certains d’entre vous ne semblent pas vraiment émus par ce qui se pratique autrement plus souvent dans des soirées techno ou trans (mais vous n’en n’êtes peut-être pas des adeptes vous non plus).
    Donc le « réacteur atomique » de MBV n’est pas plus « ringard » en 2008 qu’en 1991 : c’est tout simplement le même et il garde le même sens qu’à l’époque : marquer à quel point les Valentines sont les dignes héritiers du Velvet. Quel groupe récent peut décemment se targuer de cette qualité ?

  10. tommy a dit:

    Le plus important, c’est de laisser la liberté aux spectateurs (auditeurs) de sortir de la salle !! Sinon, c’est la dictature…La musique n’est pas un emprisonnement. Ou alors de distribuer des bouchons gratuit à l’entrée.

     » Et pour l’amour de Mélinda, il fut condamné à perpétuité : quand une mouche s’approchait de lui, il avait l’impression d’entendre une moto 500 cm3″.

    Jouer fort ne signifie pas qu’on a du talent, mais Kevin shields, lui en a, c’est certain, car il connait les secrets du « noisy crunchy tunnel ». (mais il a des bouchons sur scène ! j’arrive pas à comprendre quel plaisir il peut avoir à jouer avec des bouchons…)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 123 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :